High-Tech

Comment bien choisir son picoprojecteur ?

Arrivés sur le marché depuis quelques années, les picoprojecteurs gagnent de plus en plus en popularité. Beaucoup de gens utilisent ces minuscules projecteurs de poche pour projeter des présentations, des vidéos, des fichiers numériques et autres photos sur n’importe quelle surface.

Seulement voilà, il n’est pas toujours facile de trouver le bon picoprojecteur, car ces gadgets sont disponibles dans une variété de tailles, avec des fonctionnalités et performances très variables. Pour vous aider à faire la meilleure acquisition possible, voici ce que vous devez savoir avant de vous lancer à la recherche d’un picoprojecteur.

A lire aussi : Comment savoir si vous êtes concerné par l'offre fibre optique chez Free

Les dimensions et le poids

Comparativement au vidéoprojecteur classique, le picoprojecteur est plus petit et moins imposant, ce qui lui confère une grande portabilité. D’ailleurs, si cet équipement connait un tel succès, c’est parce qu’il est facile à transporter et à ranger. Les dimensions et le poids sont donc des critères qu’il faut prendre en compte à l’achat.

La plupart des picoprojecteurs sur le marché font environ 10 cm de large, et leur poids est généralement en dessous de 500 g. Néanmoins, les dimensions et le poids à choisir doivent tenir compte de vos besoins. Lorsque le picoprojecteur est trop petit, il peut ne pas convenir à l’usage que vous désirez en faire, tandis qu’un modèle de grande taille ne peut pas servir dans certains lieux.

A découvrir également : Bien-être au travail : comment faciliter le dialogue avec ses collègues ?

L’autonomie

Pour plus de portabilité, les picoprojecteurs sont dotés d’une batterie rechargeable ou d’un port USB. Ils permettent ainsi de visualiser des vidéos partout, même lorsqu’il n’y a pas accès à une source électrique. Cependant, après une recharge, les batteries ne durent qu’une à trois heures. Vous devez donc vous assurer de choisir un modèle ayant une bonne autonomie.

À noter que si vous souhaitez utiliser l’équipement plus longtemps dans les zones où vous n’avez pas accès à l’électricité, il serait bon de songer à prendre une batterie externe.

La résolution de l’image

La résolution définit la qualité d’image obtenue à la projection. Il s’agit en réalité du nombre de pixels affichés à l’écran. Plus la résolution est élevée, plus vous obtiendrez une image de meilleure qualité au moment de la projection. Pour une image de très bonne qualité, il est conseillé de se procurer un picoprojecteur de 1080 p. Il est toutefois possible d’obtenir de belles images avec 720 p, mais en dessous de cette résolution, aucun confort visuel n’est garanti.

Par ailleurs, certains fabricants proposent des picoprojecteurs avec une résolution ultra HD ou 4 K. En optant pour ces appareils, vous bénéficierez d’une très bonne qualité d’image.

La luminosité et le contraste

La luminosité et le contraste sont aussi des facteurs importants à prendre en compte pour bien choisir un picoprojecteur.

La luminosité désigne en réalité la quantité de lumière émise par l’appareil et s’exprime en lumen. Pour une projection nocturne ou dans une salle obscure, un appareil avec 500 lumens est largement suffisant. Mais, pour une projection à la lumière du jour, il est important d’opter pour un équipement d’au moins 1500 lumens.

Le contraste détermine la qualité de la couleur affichée à l’écran. Certains appareils offrent un rapport de contraste entre 800:1 et 1000:1. Lors de votre choix de picoprojecteur, préférez un modèle ayant un contraste élevé.

La connectivité

Ce paramètre fait référence aux types de connexion disponibles sur l’appareil. Pour bien choisir un picoprojecteur, il est nécessaire de veiller à ce que celui-ci soit compatible avec le plus d’appareils possible. Les moyens de connexion les plus courants :

  • Le Wi-Fi
  • Le Bluetooth
  • Les ports physiques (HDMI ; USB ; VGA, etc.)

Avec ces types de connexion, les picoprojecteurs peuvent se connecter à de nombreux équipements. Certains peuvent même s’utiliser avec les consoles de jeu pour fournir un affichage plus large.

La qualité sonore de l’appareil

Les picoprojecteurs sont généralement dotés d’un haut-parleur. Cependant, leur rendu sonore n’est généralement pas suffisant pour les salles spacieuses. Il est ainsi conseillé d’associer une enceinte Bluetooth ou Wi-Fi au picoprojecteur.

Le prix du picoprojecteur

Les picoprojecteurs sont relativement abordables. Certains modèles disponibles sur le marché coûtent moins de 100 euros. Ceux-ci n’offrent cependant pas une très bonne qualité d’image.

À partir de 200 euros, vous pouvez déjà vous procurer un picoprojecteur avec de bonnes performances. Néanmoins, si vous êtes prêt à débourser entre 300 et 400 euros, vous pouvez vous offrir les meilleurs produits avec une très bonne qualité d’image et une autonomie généreuse.

La technologie d’affichage utilisée

La technologie d’affichage est un critère important à prendre en compte lors du choix de votre vidéoprojecteur. Il existe trois principales technologies d’affichage utilisées dans les appareils actuels : la technologie DLP, la technologie LCD et la technologie LCoS.

La technologie DLP (Digital Light Processing) utilise une puce recouverte de micro-miroirs pour projeter l’image sur l’écran. Cette technique offre une bonne qualité d’image avec des couleurs vives et un bon contraste. Elle présente aussi l’avantage d’être peu bruyante et compacte.

La technologie LCD (Liquid Crystal Display) fonctionne grâce à une source lumineuse qui traverse des cristaux liquides disposés en couches colorées avant de passer par les lentilles optiques pour être projetée sur l’écran. Cette technique offre aussi une très bonne qualité d’image mais nécessite plus de maintenance que la DLP, notamment le nettoyage régulier du filtre à poussière ou le remplacement des lampes.

La troisième option est la technologie LCoS (Liquid Crystal on Silicon), qui combine les avantages du DLP et du LCD pour produire une image haute résolution avec un taux élevé de contraste et des couleurs précises. Elle peut être plus coûteuse que les autres options.

Pensez à bien peser le pour et le contre entre ces différentes technologies selon vos besoins spécifiques afin de faire le meilleur choix possible lorsqu’il s’agit d’un vidéoprojecteur adapté à vos attentes concernant sa finesse, son rendu visuel ainsi que son niveau sonore durant ses projections.

Les fonctionnalités supplémentaires (keystone, correction de la distorsion, etc)

Au-delà de la technologie d’affichage, les fonctionnalités supplémentaires peuvent aussi jouer un rôle important dans le choix de votre picoprojecteur. Parmi celles-ci, on peut citer la correction keystone et la correction de distorsion.

La correction keystone, parfois appelée « ajustement trapézoïdal », permet au vidéoprojecteur de corriger automatiquement les images déformées en raison d’un angle trop incliné ou d’une surface inégale. Cela garantit une image projetée nette et bien proportionnée même lorsque l’appareil est placé à un angle inhabituel.

La correction de distorsion, quant à elle, permet au picoprojecteur de projeter des images claires et nettes sur des surfaces courbées ou irrégulières. Cette fonctionnalité est particulièrement utile pour ceux qui souhaitent projeter leurs films préférés sur des écrans courbes ou sur un certain type d’installation spécifique, telle que du mapping vidéo pour des événements artistiques.

Il peut aussi être judicieux de considérer toutes les autres options pouvant augmenter le confort de l’utilisateur, comme :
• Gestion avancée des couleurs
• Vidéoconférence intégrée
• Son interne ou haut-parleur intégré
Fonctions de connectivité.