Informatique

Comment choisir son écran tactile interactif ?

Comment choisir son écran tactile interactif ?

Les écrans tactiles interactifs ont des usages divers et variés de nos jours. De plus en plus sollicités dans les entreprises ou dans les écoles, ils doivent avoir les bonnes caractéristiques pour apporter les bénéfices qui sont recherchés par leur acquisition. À la base, il est vivement recommandé de privilégier des appareils avec une luminosité importante et une bonne qualité d’image. De plus, la robustesse devra être au rendez-vous. Elle s’entendra également par la possibilité de déplacer l’écran en limitant les cas de perte de la calibration. Par ailleurs, il faudra choisir des écrans qui demanderont un coût modique en ce qui concerne la maintenance. Pour ce faire, privilégiez ceux qui n’auront pas de lampe ou de vidéo projecteur. 

La sélection de l’écran selon sa taille

Le confort visuel de votre écran tactile sera largement lié à la taille de ce dernier. Dès lors, si votre écran tactile est destiné à un usage dans une salle de classe ou alors au sein d’une entreprise, il faudra sélectionner un écran permettant aux personnes en position assise de le regarder aisément. 

A voir aussi : Les solutions informatiques pour la gestion de votre laboratoire : ce qu’il faut savoir

Si vous ne savez pas comment faire votre choix, retrouvez plus d’infos sur ce site. Il vous y sera indiqué les tailles d’écrans suivant l’éloignement du public. À titre d’exemple, pour une salle avec un gros effectif, il faudra opter pour un écran de 84 pouces.  

La prise en compte de la qualité de l’image

Pour votre business, il est important d’avoir un écran tactile de bonne qualité. Dès lors, il vous sera recommandé d’opter pour le Clever Touch Pro. Sa définition en termes d’images est de 4K soit largement supérieure à 4096 pixels de large. 

A voir aussi : Comment choisir son hébergeur web ?

Il est également conseillé d’associer à votre appareil un mini-ordinateur disposant d’un module PC OPS. Ce dernier vous permettra de conserver l’essentiel de vos données et d’avoir un système d’exploitation d’alternance qui fonctionnera également sous Windows.