High-Tech

Quel câble HDMI 2.1 choisir ?

Quel câble HDMI 2.1 choisir

L’utilisation des câbles HDMI est incontournable d’autant plus qu’ils sont compatibles avec la plupart d’appareils. Ils servent principalement à assurer la connectivité audio et vidéo pour une excellente qualité d’image. Compte tenu du rôle qu’il joue, les concepteurs n’ont de cesse de le perfectionner, en y apportant chaque fois plus de fonctionnalités. C’est de cette façon qu’aujourd’hui, il est possible de trouver la dernière version sur le marché, la 2.1.

Quelle est la réelle utilité d’un câble HDMI 2.1

La première amélioration qu’elle apporte à la norme HDMI 2.0 se trouve au niveau de la bande passante qui désormais est de 48 GBP lui donnant la possibilité de prendre en charge des cadences d’affichage élevées, pareils pour les hautes définitions. Ainsi, les flux 8K/60Hz et 4K/120Hz non compressés sont supportés, peu importe qu’ils disposent de métadonnées HDR. En outre, il faut ajouter qu’il est également compatible avec les espaces colorimétriques étendus (Rec.2020) ainsi que les flux 10K en 10 240 x 4320 pixels compressés.

A lire en complément : Une connexion internet de qualité pour votre entreprise

Acheter un câble HDMI selon la fonctionnalité voulue

Les fonctionnalités sont chaque jour intégrées aux fins de le rendre plus performant. Ainsi, il appartient à l’utilisateur de définir le type de câble selon ses besoins.

Le Quick Media Switching et le HDMI Câble Power

Un câble HDMI avec cette fonctionnalité “Quick Media Switching (QMS)” permet de passer d’une source à une autre de façon rapide sans que l’écran ne vire au noir durant des secondes, comme c’est souvent le cas.

A lire en complément : L’équipement pour la réalité virtuelle

Quant au HDMI Câble Power, il intègre un processeur graphique et un câble USB supplémentaire qui facilitent la connexion aux sources de branchement. De cette façon, le signal est amplifié et les images sont de haute qualité. Cette performance est surtout remarquée sur les longs câbles qui dépassent souvent une longueur de trois mètres. Il agit ensuite comme un câble actif de façon à ce que l’utilisateur n’ait plus besoin d’alimentation externe pour faire fonctionner les supports.

 

Le câble HDMI 2.1 CEC

Il offre la possibilité de contrôler plusieurs appareils avec une seule télécommande (plus de 15 en tout) lorsque ceux-ci sont tous compatibles CEC.

HDMI 2,1 eARC

Ce type de câble est destiné aux appareils dotés d’un connecteur eARC. Avec un seul câble, il est possible de les relier tous. Par exemple, lorsque vous disposez d’un box internet et d’une console, vous n’avez plus besoin de chercher à tous les brancher séparément au home cinéma. Branchez-les à votre TV et à l’aide d’un câble HDMI 2.1 eARC, le signal est transmis en bon et due forme.

Pour un choix idéal

La première chose à faire est d’éviter les modèles vendus à un prix anormalement bas pour ne pas embarquer des produits fake. Ensuite, il est toujours bon de jeter un œil aux avis clients pour mieux vous situer. De plus, sachez que la fonctionnalité à choisir (CEC, ARC, etc.) dépend de la compatibilité des appareils sur lesquels vous prévoyez les utiliser et non des câbles eux-mêmes. Vérifiez donc la mention faite sur votre support avant d’acheter un câble quelconque.  Ceci est d’autant plus vrai que dans plusieurs cas, il est possible qu’un appareil dispose de plusieurs entrées HDMI 2.1, mais qu’une seule soit compatible avec l’une des fonctions prisées.

D’un autre côté, les câbles d’une longueur de moins de 5 mètres sont souvent jugés de qualité supérieure. Le débit n’est donc pas affecté, contrairement à ceux qui font de 5 mètres à 10 mètres et plus. Ils altèrent le débit, brouillent le signal parfois ou occasionnent des artefacts. La meilleure solution est d’opter pour un câble HDMI 2.1 fibre optique. L’amplificateur de signal demeure également une piste à explorer.