High-Tech

Qui est le peintre le plus célèbre du monde ?

Si vous aimez les peintures, certaines d’entre elles captent forcément votre attention et vous laissent bouche bée. Et parfois, vous vous posez peut-être des questions sur l’identité de leurs artistes, sinon du plus grand et célèbre artiste. En fait, le monde artistique, notamment celui de la peinture, a connu et continue de connaître de nombreux grands noms. Vous voulez connaître le peintre le plus célèbre du monde ? Lisez cet article.

Léonard de Vinci, le plus célèbre peintre du monde

Avec pour nom de naissance Leonardo di ser Piero da Vinci, Léonard de Vinci est un peintre italien né le 14 avril 1452 à Vinci (Toscane). Il est décédé en 1519 en France. Polymathe hors pair, le célèbre peintre est à la fois philosophe, architecte, sculpteur, scénographe, musicien, anatomiste, botaniste, dessinateur, ingénieur, savant, etc.

A lire en complément : Comment réinitialiser ma tablette ?

Né de Piero da Vinci, un notaire de 26 ans, et de Caterina, une femme de la classe modeste, Léonard était le fils ainé de ses parents. Il a été baptisé dans l’église paroissiale voisine de Santa Croce en l’absence de ses parents qui n’étaient pas mariés. Bien que son père ait épousé une nouvelle femme en 1452, il l’a chaleureusement accueilli, malgré son statut d’enfant illégitime. Sa mère, quant à elle, avait été proposée à un paysan de Campo Zeppi qui aurait accepté volontiers la situation compromise de la jeune dame, entre-temps abandonnée par le père de son enfant.

Léonard de Vinci : ses débuts en tant que peintre

Tout d’abord, il faut savoir que dès le bas âge, le petit Léonard s’intéressait déjà aux dessins, et donc dessinait bien. Cependant, la vraie histoire du jeune prodige va commencer dès le moment où son père a décidé de retourner à Florence où il avait déjà travaillé par le passé. Dans cette ville, Piero da Vinci aurait montré les dessins de son fils à un certain Andrea del Verrocchio, un de ses amis. Celui-ci décida d’emmener Léonard dans son atelier, mais le jeune homme n’avait que 10 ans.

A lire également : Le Samsung Galaxy S10, le meilleur smartphone 2019 ?

L’enfant va rester à la campagne dans la maison de ses grands-parents où il a reçu une éducation désordonnée et discontinue. La raison est qu’il a été sous la garde de plusieurs personnes, à savoir son grand-père Antonio, son oncle Francesco et Piero, le prêtre l’ayant baptisé. Il a appris à écrire avec la main et, pire, à l’envers. Une écriture qui est complètement en miroir de l’écriture normale.

Dans ses études, le jeune garçon aurait commencé beaucoup de choses, mais il les a toutes abandonnées. Il ne pouvait pas non plus se lancer dans une carrière judiciaire comme son père qui a décidé de l’initier au boulier. Il va finalement l’envoyer à son ami peintre de Florence. C’était entre 1469 et 1470 après la mort de son père. Léonard va donc faire ses armes dans le métier qu’il adorait déjà dès son bas âge. À rappeler, l’atelier de Verrocchio n’est pas seulement spécialisé dans la peinture. D’autres activités y sont également menées, notamment la sculpture, la pratique des arts mineurs, etc.

Les œuvres de Léonard de Vinci

Bien que Léonard de Vinci soit le plus célèbre des peintres, il n’existe aucune certitude sur l’attribution de ses peintures. Si une quinzaine d’entre elles ont une attribution quasi universelle, d’autres ont été faites à plusieurs mains, et d’autres attribuées à d’autres artistes. L’artiste italien compte une multitude d’œuvres dont nous n’allons parler que de quelques-unes.

Comme peintures, il faut citer Dreyfus Madonna (1469-1470) qui est attribuée à Lorenzo di Credi ou issue d’un travail collaboratif. Elle est conservée à National Gallery of Art à Washington. Le Baptême du Christ fait aussi partie de ses peintures les plus célèbres. Réalisée de 1475 à 1478, cette huile et tempera sur bois d’une dimension de 177 x 151 centimètres est conservée à Florence, à la Galerie des Officines. Elle est issue d’une collaboration avec son patron et d’autres peintres.

Pour finir, dans les années 1510, Léonard de Vinci a réalisé Sainte Anne, la Vierge et l’enfant avec l’agneau, une huile sur panneau de 168 x 112 centimètres. Il a par ailleurs créé Bacchus, une huile sur panneau reportée sur toile, d’une dimension de 177 x 115 centimètres. Chacune de ces deux dernières peintures est conservée au musée du Louvre à Paris.