News

Comment le e-commerce s’est imposé dans le monde

Internet est devenu en quelques années l’incontournable plateforme créatrice de l’évolution de l’économie mondiale. Si l’avènement de milliardaires comme Mark Zuckerberg ou de géants comme Google suffit à prouver cette hégémonie, cela n’explique rien. Aujourd’hui, les services comme la vente sur Internet représentent la majorité du commerce. Plus encore, presque cinq milliards d’êtres humains surfent sur Internet, un chiffre en constante progression.

Comment Internet parvient-t-il à envahir tous les marchés ? Pourquoi la concurrence n’a aucun moyen de lutter contre le e-commerce dans le monde ? Éléments de réponse.

A lire également : Quelles fonctionnalités pour un intranet corporate ?

Le commerce en ligne grignote peu à peu tous les domaines du service et de la vente.

A voir aussi : Ç : comment faire une cédille c (ç) en majuscules ?

Internet, le plus grand supermarché du monde à portée de clics

Le premier avantage mis en valeur par les sites en ligne est en général la facilité. Et de ce côté-là, le marché traditionnel ne peut tout simplement pas lutter tant les arguments en faveur du e-commerce sont nombreux. Le plus avancé reste bien entendu celui de la facilité. Bien au chaud au fond de votre siège, vous n’avez pas besoin de vous déplacer pour trouver bien plus de marchandises que dans le plus grand magasin du monde. Et voici le second argument souvent avancé, l’infinité du choix sur Internet.

Quelle que soit votre demande ou votre envie, tout ce qui se trouve dans les magasins de votre ville se trouve sur Internet. Au contraire, bon nombre de choses présentes sur les réseaux ne le seront pas en boutique. La raison est simple : sans boutique ni vendeur, le coût pour les entreprises est largement diminué. Et, si au début, on pouvait émettre des craintes sur le délai de livraison, ce n’est définitivement plus le cas de nos jours. Mais plus encore que le choix ou la facilité, ce qui plaît sur Internet, ce sont les exclusivités et les avantages propres à ce réseau.

Des bons plans qui n’existent nulle part ailleurs

Si jamais vous voulez acheter une paire de chaussures, vous pourrez bien entendu le faire sur Internet ou dans une boutique de votre ville. Cependant, avec ce nouveau marché, de nouvelles règles ont aussi émergé. Des règles qui sont tellement profitables pour le client qu’il ne peut se tourner objectivement que vers les sites en ligne. Prenons un exemple. Pour les plus joueurs d’entre nous, le Casino est un lieu mythique, qui fait rêver et appelle à l’incroyable. Pourtant, êtes-vous déjà entré dans un Casino qui vous offrait des bonus ? Si vous n’êtes pas un habitué, c’est tout bonnement impossible. Pourtant, sur Internet, il existe des bonus de casino qui sont totalement gratuits, sans aucune exigence de mise et sans code requis. Avec une sécurité optimale et un confort parfait puisque vous êtes chez vous, difficile de résister.

Pour le marché dit ‘conventionnel’, l’adaptation est presque impossible, et ce, dans tous les domaines. Aucune marque de vêtements ne pourra proposer les mêmes tarifs que les sites les moins chers du Net.

Plusieurs Continents comme potentiels nouveaux marchés

Si Internet est de plus en plus répandu, il reste des régions où la connectivité n’est que très peu partagée. L’Afrique et l’Asie du Sud sont ainsi largement en retard en termes de connexions au web. Mais, loin d’être un problème pour les spécialistes du domaine, les trois milliards de personnes pas encore connectés ne sont qu’un immense marché de plus à conquérir pour les acteurs du e-commerce. C’est l’un des défis de la transformation numérique qu’il faut relever. Nul doute que le continent africain saura très vite s’adapter à l’émergence du e-commerce et avec les infrastructures mondiales déjà prêtes, ceci n’est qu’une question d’années.

Une hégémonie totale ?

Si la télévision ou la radio font de la résistance, le principal vecteur d’information comme de publicité aujourd’hui est internet. De plus, il est à noter que même les médias plus traditionnels se sont vu obligés d’adapter leur offre au marché en ligne. Les sites de replay des chaînes ou bien des médias entièrement numériques en sont une illustration parfaite. Dans le principe de vase communicant que représente le marché, Internet a tout rasé sur son passage et il est aujourd’hui impensable pour une marque de s’implanter durablement sans une couverture publicitaire et des services de e-commerce.

Sans avoir à juger si cela est vertueux ou ne l’est pas, il ne reste qu’aux sociétés et aux services de s’adapter à ce nouveau monde entièrement connecté. La bascule est déjà faite, et à choisir, il faut plutôt miser sur le marché du e-commerce. Plus rentable, plus facile, il est ce que les supermarchés ont été pour les petits commerçants à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Une révolution.