Informatique

Tout ce qu’il faut savoir sur le CERFA 15497

Tout ce qu'il faut savoir sur le CERFA 15497

De nos jours, les acteurs du froid ont la vie dure. Si l’on regarde de plus près la législation en vigueur, ces professionnels sont soumis de nombreuses réglementations. On pense notamment à la manipulation de fluide frigorigène qui nécessite certains prérequis. Le plus célèbre reste le formulaire CERFA. Si certaines techniques ont permis d’optimiser le remplissage de ce formulaire capital, il reste difficile de trouver la meilleure alternative. Zoom sur un élément qui n’a pas fini de faire parler de lui.

Obligation légale

En vigueur depuis le 22 décembre 2016, le bordereau de suivi des déchets a totalement bousculé les habitudes des frigoristes de l’Hexagone. Dans cette optique, le formulaire CERFA 15497 a fait son apparition dans le quotidien de tous les professionnels du secteur. S’il est utilisé comme une sorte de fiche d’intervention pour les contrôles d’étanchéité, il sert également à récupérer les fluides frigorigènes usagés. Un vrai basique incontournable qui peut coûter très cher en cas de non-présentation. Une amende de 30000 euros peut être à prévoir. Pour générer facilement ce type de document, il faut s’appuyer sur des outils performants. Voilà pourquoi le logiciel CERFA 15497 est devenu une référence.

A lire aussi : Que fait exactement le développeur web ?

Solliciter des experts

Si cela peut paraître évident, il est préférable de le préciser avant que vous débutiez vos recherches. Pour mettre toutes les chances de votre côté, il est capital de solliciter des professionnels certifiés et confirmés. Afin d’éviter les mauvaises surprises, on attire votre attention sur l’intérêt de parcourir les avis des anciens clients. Cela peut être un excellent indicateur sur la solidité du prestataire sélectionné. Malgré certains clichés, se rapprocher de ce genre de pro ne requiert pas obligatoirement un budget astronomique. Un rapide coup d’œil sur les prix du marché, on s’aperçoit rapidement que cette pratique s’est démocratisée. Conséquence majeure, les tarifs sont à la baisse. Et si c’était le moment de se lancer ?

Lire également : Comment bien choisir votre freelance pour la réussite de votre projet