Marketing

Quels sont les risques de l’internationalisation ?

Chaque entrepreneur fait face à de nombreux défis au cours de ses activités quotidiennes.

Beaucoup d’entre elles peuvent découler de l’ internationalisation de leur entreprise : tout le monde des affaires sait que l’attrait d’un nouveau marché peut être directement proportionnel aux risques encourus.

A lire aussi : Pourquoi avez-vous choisi d'étudier en France ?

Mais quels sont les pièges ?

A lire aussi : Quels sont les défis de la transformation numérique ?

Premièrement, il y a un risque économique  : c’est le même problème que les gestionnaires rencontrent quotidiennement sur le marché intérieur. Elle est liée à la volatilité de la demande pour un produit ou un service spécifique. Cette situation d’incertitude peut avoir un impact négatif sur l’entreprise, générant des chutes soudaines du chiffre d’affaires et des pertes de bénéfices.

Sur les marchés étrangers , cette situation est encore plus évidente : souvent, l’entreprise ne connaît pas le pays dans lequel elle agit et peut donc se retrouver dans des conditions d’incertitude. C’est particulièrement le cas dans les pays en développement, où la demande peut fluctuent soudainement en raison des tendances économiques souvent imprévisibles dans ces régions.

Un autre aspect à prendre en compte est le risque dit technique  : il est lié aux caractéristiques du produit commercialisé, qui peuvent ne pas être conformes à la réglementation en vigueur dans un pays étranger (par exemple en raison de la concentration trop élevée de certaines substances).

Un autre facteur d’insécurité peut également découler du comportement des interlocuteurs sur les marchés étrangers : les attitudes des contreparties sont en fait difficiles à prévoir et il n’est pas toujours facile d’évaluer l’intérêt réel à établir un partenariat. Pour rendre tout cela plus complexe, il y a aussi les inévitables barrières linguistiques qui peuvent rendre les négociations plus difficiles, en particulier pour les réalités qui ne sont pas habituées à un contexte international.

Ces problèmes ne sont que quelques exemples des freins qui peuvent entraver la croissance d’une entreprise à l’extérieur de ses frontières : les PME sont plus exposées aux risques et, contrairement aux grandes multinationales, peuvent ne pas être préparées à étudier adéquatement un marché étranger en identifiant les possibilités et les menaces.

Matchplat vise à résoudre ce problème avec ses services. Comment ? Quelques exemples pourraient aider à clarifier.

Trend permet aux entreprises de connaître l’évolution à travers le temps des données d’importation/exportation liées à un produit spécifique : de cette façon, vous pouvez savoir à tout moment quelle est l’évolution de la demande pour les biens commercialisés par votre entreprise, intercepter les tendances de croissance et réduire ainsi lerisque économique .

Connect facilite la création de nouvelles collaborations pour les entreprises à la recherche de partenaires étrangers : grâce à des activités d’appels et de mailing sortants, nos partenaires évalueront l’intérêt des entreprises étrangères à créer un partenariat, en basant leur recherche sur les besoins des clients.

Les compétences de nos spécialistes permettent de surmonter les difficultés linguistiques mentionnées ci-dessus, en externalisant le processus d’internationalisation de l’entreprise.

Plus tard, une fois qu’ils auront vérifié que l’intérêt de la contrepartie, ils relieront les deux organisations.

De cette façon, chaque client pourra entrer en contact avec des réalités qui sont réellement intéressées à apprendre à le connaître, afin d’obtenir un double avantage. D’une part, réduire les incertitudes liées au comportement des interlocuteurs étrangers ; d’autre part, être toujours sûr de dialoguer avec les réalités habituées à traiter ses produits, éliminant ainsi tout risque technique lié à l’intrinsèque caractéristiques de l’offre.