Informatique

Comment choisir son hébergeur web ?

Eh voilà ! Vous venez de vous lancer dans une grande aventure : celle de la création d’un site internet. Vous avez l’idée, vous voyez le site dans votre esprit ainsi que toutes ses fonctionnalités… Mais il vous manque une chose. En effet, vous ne savez pas comment choisir votre hébergement. Il en existe plusieurs, et les services rendus ne sont pas tous aussi qualitatifs que l’on ne peut le croire. C’est pourquoi vous devez cibler vos besoins, par exemple, si vous avez besoin d’une gestion de la messagerie poussée, renseignez-vous afin de savoir si cela est possible.

Commencer avec un petit budget, pour s’agrandir ensuite

Si vous avez peu de moyens financiers (et c’est le cas dans 95% des projets de création de site internet), il vaut mieux commencer par un hébergement adapté. Pour cela, l’hébergement partagé est la solution idéale : il s’agit d’un serveur sur lequel sont installés des dizaines, centaines voire milliers d’autres sites web. Bien entendu, chacun d’entre eux est indépendant, cependant la puissance est divisée entre tous les projets. Ce genre de serveur ne coûte pas très cher : il suffit souvent de moins de 10€ par mois pour y souscrire (parfois même moins de 5€).

A lire également : Comment générer des sous-titres automatiquement en ligne

Cependant, si votre site internet connaît du succès quelque temps après, il vous faudra vous adapter et changer l’offre. Aucune crainte : cela se fait souvent en quelques clics via votre hébergeur. Nous vous conseillons de partir sur un serveur dédié : cela signifie que toute la puissance du serveur est réservée à votre site web ! Cependant, si votre activité est fluctuante (comme un site e-commerce dans le jeu vidéo par exemple, en période de soldes ou à Noël), nous vous conseillons plutôt une offre tournée vers le cloud. La puissance réservée au serveur s’adaptera en fonction de la demande, et donc le prix aussi : vous ne paierez que ce que vous consommez réellement !

Les critères à prendre en compte pour choisir son hébergeur web

Maintenant que vous savez comment choisir votre type d’hébergement en fonction de vos besoins, voyons ensemble les critères à prendre en compte pour sélectionner l’hébergeur web qui conviendra le mieux à votre projet :

Lire également : Comment résilier votre compte Microsoft en toute simplicité

C’est un point crucial : faut-il un support technique disponible 24h/24 et 7j/7 ? Une réponse rapide aux tickets d’assistance ? Des tutoriels et une documentation claire ? Vérifiez bien que l’hébergeur propose toutes les options qu’il vous faut avant de souscrire à une offre.

C’est un critère souvent négligé, et pourtant : plus le serveur est éloigné de vos utilisateurs, plus votre site sera lent ! Si votre public cible est en France, choisissez donc plutôt un hébergeur français. Même si ce n’est pas obligatoire, cela peut avoir un impact sur le temps de chargement des pages.

Les différentes options d’hébergement web et leur impact sur votre site web

Maintenant, focalisons-nous sur les différents types d’hébergement web, afin de saisir leur impact respectif sur vos sites internet.

L’hébergement partagé est le plus populaire chez les débutants : il permet de partager un même serveur avec plusieurs autres utilisateurs. L’avantage est que cette option est souvent abordable • beaucoup moins chère que la plupart des alternatives. Toutefois, ce type d’hébergement peut être insuffisant pour les projets qui nécessitent une grande quantité de stockage ou une haute performance.

On a l’hébergement dédié. Cette option vous offre un serveur entier à vous tout(e) seul(e). Elle convient parfaitement aux entreprises ayant besoin de ressources importantes (stockage illimité, RAM élevée…), mais elle coûte aussi assez cher et exige des connaissances techniques spécifiques en gestion du serveur.

Une troisième option consiste en l’hébergement VPS (Virtual Private Server). Comparativement à l’option précédente, c’est un choix intermédiaire entre héberger son site sur un serveur partagé et héberger son site sur un serveur dédié. Les VPS sont divisés en plusieurs petites machines virtuelles indépendantes fonctionnant sous une même architecture physique. Ils offrent donc davantage de ressources qu’un hébergeur commun tout en restant relativement abordables.

Pour les besoins spécifiques liés à l’e-commerce par exemple, il existe l’hébergement cloud. Celui-ci est fondé sur une infrastructure de serveurs distants interconnectés qui permettent le partage des ressources informatiques et/ou de stockage. Il offre ainsi la possibilité d’adapter les capacités de son site internet selon la demande en temps réel. Cette solution peut être très coûteuse mais elle constitue un choix idéal pour les entreprises ayant besoin d’une grande efficacité en termes d’uptime (temps de disponibilité) ou devant faire face à des pics ponctuels dans leur trafic web.

Sachez que certains hébergeurs proposent aussi des options hybrides adaptées aux profils atypiques.