Informatique

VPN ou MPLS : quel réseau choisir pour son entreprise ?

Lorsqu’on a une entreprise avec des locaux se trouvant à des endroits différents, il est parfois nécessaire de créer un réseau d’entreprise pour interconnecter ces locaux. Deux choix s’offrent alors à vous : le VPN et le MPLS. Lequel choisir ? Nous verrons ici les particularités respectives de ces deux types de réseau.

Le VPN (Virtual Private Network)

A lire aussi : Un logiciel en mode SaaS pour gérer ses activités d’import/export

Le VPN connait un très grand succès ces derniers temps auprès des particuliers. Il permet entre autres de crypter les données échangées entre les appareils connectés et les serveurs web. Il permet aussi de contourner la géorestriction, d’envoyer et de recevoir des données de façon anonyme.

Mais avant sa démocratisation, le VPN (Virtual Private Network ou réseau privé virtuel en français) a déjà été utilisé dans le cadre des entreprises. Il permet ainsi de créer des réseaux privés d’entreprise reliant les locaux.

Lire également : Comprendre l'algorithme de backpropagation : fonctionnement et utilité en IA

L’avantage du VPN dans le cadre de l’entreprise est la facilité d’installation. Installer un serveur VPN au sein d’une entreprise ne prend que quelques minutes et il n’est pas nécessaire d’informer le fournisseur d’accès internet.

Le MPLS (MultiProtocol Label Switching)

D’un autre côté, le MPLS (MultiProtocol Label Switching) est un réseau totalement privé puisqu’il ne transite pas par internet. Il offre ainsi plus de sécurité tout en gardant un bon niveau de latence et une vitesse exceptionnelle.

Créé vers les années 1990, le MPLS est sans doute le réseau d’entreprise idéal jusqu’à lors. Il est toutefois important de préciser que, dans le cadre du MPLS, tous les serveurs et appareils connectés à ce réseau doivent être inscrits à un seul et même fournisseur d’accès internet (FAI). Le VPN, lui, peut être utilisé par des appareils de FAI différents.

Mais ce n’est pas vraiment un inconvénient puisque, grâce à cela, le MPLS permet de donner la priorité à des flux importants tels que la voix IP, la téléphonie ou encore la vidéoconférence.

Les avantages et inconvénients du VPN

Passons maintenant aux avantages et inconvénients du VPN. Tout d’abord, son principal avantage est l’accès à des données et applications en provenance de différents endroits dans le monde entier. Avec un VPN, les entreprises peuvent permettre à leurs employés de travailler depuis chez eux ou lorsqu’ils sont en déplacement. Les clients ont aussi la possibilité de se connecter au réseau privé avec leur propre appareil.

Le VPN permet aussi d’économiser sur les coûts liés aux infrastructures matérielles nécessaires pour le MPLS. Il offre aussi une meilleure mobilité puisque les utilisateurs peuvent se connecter depuis n’importe où tant qu’il y a une connexion internet disponible.

Il existe quelques inconvénients associés au VPN. Le premier concerne la sécurité puisque même si les données sont cryptées, elles transitent toujours par internet qui peut être vulnérable face aux attaques malveillantes. D’autre part, la latence est souvent plus importante que celle offerte par le MPLS, ce qui peut poser problème pour certains types d’applications comme celles utilisant la voix IP.

Le déploiement et la configuration d’un réseau privé virtuel peuvent s’avérer complexes pour certaines entreprises sans expérience préalable dans ce domaine.

Les avantages et inconvénients du MPLS

Passons maintenant aux avantages et inconvénients du MPLS. Tout d’abord, il offre une meilleure qualité de service (QoS) grâce à un routage basé sur des étiquettes plutôt que sur des adresses IP. Cela permet une gestion plus efficace de la bande passante et une réduction de la perte de paquets.

Le MPLS est aussi plus sécurisé que le VPN car il utilise des connexions physiques dédiées entre les équipements réseau des différents sites d’une entreprise. Les données ne transitent pas par Internet, ce qui réduit les risques liés à la sécurité.

Un autre avantage du MPLS est qu’il prend en charge divers protocoles, tels que IPv4, IPv6 ou même Frame Relay. Il peut donc s’intégrer facilement dans plusieurs types d’environnements réseau existants.

Cependant, le coût initial pour mettre en place le MPLS peut être élevé en raison du besoin d’équipements spécifiques et dédiés, ainsi que de l’expertise requise pour sa configuration et son déploiement.

Contrairement au VPN qui fonctionne partout où il y a une connexion Internet disponible, le MPLS nécessite un accès physique direct au fournisseur de services auquel vous souscrivez. Il n’est donc pas adapté à toutes les entreprises ayant des besoins très mobiles ou qui cherchent à connecter plusieurs sites éloignés géographiquement.

Notez aussi qu’il est souvent difficile ou impossible d’introduire un nouvel opérateur tiers dans un réseau MPLS existant sans perturber considérablement l’environnement déjà en place.