Informatique

VPN ou MPLS : quel réseau choisir pour son entreprise ?

Lorsqu’on a une entreprise avec des locaux se trouvant à des endroits différents, il est parfois nécessaire de créer un réseau d’entreprise pour interconnecter ces locaux. Deux choix s’offrent alors à vous : le VPN et le MPLS. Lequel choisir ? Nous verrons ici les particularités respectives de ces deux types de réseau.

Le VPN (Virtual Private Network)

A découvrir également : Comment choisir un PC fanless ?

Le VPN connait un très grand succès ces derniers temps auprès des particuliers. Il permet entre autres de crypter les données échangées entre les appareils connectés et les serveurs web. Il permet aussi de contourner la géorestriction, d’envoyer et de recevoir des données de façon anonyme.

Mais avant sa démocratisation, le VPN (Virtual Private Network ou réseau privé virtuel en français) a déjà été utilisé dans le cadre des entreprises. Il permet ainsi de créer des réseaux privés d’entreprise reliant les locaux.

A lire en complément : Comment trouver un hébergeur web pour votre site ?

L’avantage du VPN dans le cadre de l’entreprise est la facilité d’installation. Installer un serveur VPN au sein d’une entreprise ne prend que quelques minutes et il n’est pas nécessaire d’informer le fournisseur d’accès internet.

Le MPLS (MultiProtocol Label Switching)

D’un autre côté, le MPLS (MultiProtocol Label Switching) est un réseau totalement privé puisqu’il ne transite pas par internet. Il offre ainsi plus de sécurité tout en gardant un bon niveau de latence et une vitesse exceptionnelle.

Créé vers les années 1990, le MPLS est sans doute le réseau d’entreprise idéal jusqu’à lors. Il est toutefois important de préciser que, dans le cadre du MPLS, tous les serveurs et appareils connectés à ce réseau doivent être inscrits à un seul et même fournisseur d’accès internet (FAI). Le VPN, lui, peut être utilisé par des appareils de FAI différents.

Mais ce n’est pas vraiment un inconvénient puisque, grâce à cela, le MPLS permet de donner la priorité à des flux importants tels que la voix IP, la téléphonie ou encore la vidéoconférence.