Web

Tout ce que vous devez savoir sur les noms de domaine

Des noms de domaine

Que vous soyez un particulier ou une entreprise, lancer un site internet est un bon moyen d’asseoir et de donner de la visibilité à votre projet. Seulement, vous avez besoin en amont de réserver un nom de domaine. En effet, le nom de domaine est l’élément obligatoire pour tout projet de site internet que vous devez absolument définir avant d’envisager la mise en place de votre hébergement. Mais, qu’est-ce exactement qu’un nom de domaine et comment fonctionne-t-il ?

Nous allons dans la suite de notre article vous permettre de tout savoir sur le nom de domaine.

A lire aussi : Comment mettre un site sur la page d'accueil ?

Qu’est-ce qu’un nom de domaine ?

Créé pour remplacer la suite de chiffres qui constitue une adresse IP, le nom de domaine est une adresse humainement identifiable qui permet d’accéder à un site internet. Il se présente en général sous la forme d’une URL constituée d’un préfixe, un domaine et d’une extension.

  • Le préfixe : traditionnellement décliné en « www. » et quoique pas obligatoire de nos jours pour une question de modernité, simplicité et de lisibilité, le préfixe qui se retrouve dans la plupart des noms de domaines indique la localisation du serveur dans lequel est hébergé le site web. Le préfixe : traditionnellement décliné en « www. » et quoique pas obligatoire de nos jours pour une question de modernité, simplicité et de lisibilité, le préfixe qui se retrouve dans la plupart des noms de domaines indique la localisation du serveur dans lequel est hébergé le site web.
  • Le domaine : il s’agit de la partie du nom de domaine qui identifie formellement votre site internet. Décliné en « monsite » par exemple, peut représenter le nom de votre entreprise, votre marque ou votre secteur d’activité.
  • L’extension : il s’agit de la dernière partie de votre nom de domaine, le « .com » par exemple qui renvoie soit à la localisation de votre site internet, soit à sa vocation.

Ainsi, la somme de ces trois éléments mis ensemble « www.monsite.com » forme le nom de domaine de votre site internet. Cependant, au-delà du nom de domaine qui est unique et permet d’accéder à votre site web, les extensions de domaines revêtent également une importance capitale lors de l’achat d’un nom de domaine.

Lire également : Comment supprimer un compte Google Business ?

Les extensions de domaines

Comme nous vous l’avons sommairement expliqué plus haut, l’extension de domaine est le suffixe placé à la droite du nom de domaine après point. Dans l’adresse « www.monsite.com », par exemple, l’extension est bien le « .com » de la fin. Il existe deux types d’extensions : les extensions génériques et les extensions géographiques.

  • Les extensions génériques: Déclinées en « .com » ou « .biz » pour des sites à usage commercial, en « .info » pour les sites d’information, en « .org » pour les organisations, en « .gov » pour les gouvernements, etc. les extensions génériques renvoient en général vers le nom, la vocation ou le type d’activité de votre site internet.
  • Les extensions géographiques: Déclinées quant à elle en « .fr » pour la France, en « .uk » pur le Royaume-Uni, en « .ca » pour le Canada, en « .africa » pour l’Afrique etc. les noms de domaines géographiques renvoient explicitement vers la localisation de votre site internet.

Notons que certains noms de domaines comme les « .com » peuvent non seulement renvoyer à une portée internationale de votre site web mais également à sa vocation commerciale. Également, les extensions de domaines dits sponsorisées comme le « .gov » ou le « .edu », qui renvoient vers les sites officiels des gouvernements ou vers les sites des établissements scolaires, peuvent faire l’objet d’exigences et de restrictions sur les personnes autorisées à s’inscrire.

Noms de domaines gratuits et payants

Au-delà des deux principaux types de noms de domaines, existe également des noms de domaines gratuits et des noms de domaines payants.

  • Nom de domaine gratuit: se présentant généralement sous la forme « service.com » par exemple, le nom de domaine gratuit exige que le domaine de votre site internet soit présenté sous la forme d’un sous-domaine dont le domaine principal renvoie vers le site du service proposant le nom de domaines gratuits. Ce type de nom de domaine, dont vous n’êtes pas propriétaire et qui peut vous être retiré à tout moment, est destiné aux personnes ne disposant pas de moyens pour souscrire à un hébergement web mais qui ont quand-même besoin d’une certaine présence sur internet.
  • Nom de domaine payant: recommandé aux personnes désireuses de lancer un site web professionnel ou un blog sérieux, le nom de domaine payant apporte une certaine crédibilité à votre activité. Décliné généralement sous la forme « com » par exemple, il permet à votre site web d’avoir une adresse unique liée soit à votre entreprise, soit à votre secteur d’activité. L’avantage avec ce type de nom de domaine est que vous pouvez créer vous-même en fonction de votre hébergement des sous-domaines personnalisés tels que « blog.monsite.fr » ou « formation.monsite.com », en fonction de vos activités.

Les sous-domaines

Généralement utilisés pour une meilleure hiérarchisation de votre site web, les sous-domaines permettent d’étendre votre nom de domaine. Par exemple, vous avez votre site internet « monsite.com » qui offre plusieurs services différents. Cependant, pour plus de lisibilité, vous avez envie d’utiliser un CMS différent pour chaque service.

Vous pouvez alors créer un sous-domaine « blog.monsite.com » pour héberger par exemple votre blog si vous avez des publications régulières.

De même que si votre entreprise propose des formations ou des cours en ligne, vous pouvez leur donner plus de lisibilité en créant un sous-domaine dédié « formation.monsite.com », par exemple.

Comment souscrire un nom de domaine ?

Il existe deux façons de souscrire à un nom de domaine : via un registraire de domaines ou lors de l’achat de l’hébergement de votre site web.

  • Le registraire de nom de domaine: l’achat d’un nom de domaine peut se faire directement via un registraire de noms de domaines agréé par l’ICANN, l’organisation à but non lucratif qui gère internet. Cette méthode présente l’avantage que vous êtes non seulement propriétaire de votre nom de domaine, mais vous pouvez à tout moment décider de changer d’hébergeur web en emportant avec vous votre nom de domaine.
  • L’achat d’un hébergement web: en optant pour la seconde solution qui consiste à souscrire un nom de domaine au moment de l’achat de l’hébergement de votre site internet, vous êtes tout aussi propriétaire de votre nom de domaine. Cependant, en cas de non-renouvellement de votre hébergement, votre hébergeur ne vous permettra pas d’emporter votre nom de domaine avec vous si vous décidez d’aller voir ailleurs.

Comme nous l’avons vu, le mode de souscription d’un nom de domaine dépend surtout de votre bourse et de la confiance que vous accordez à votre hébergeur. En effet, bien que le second modèle de payement vous permette de bénéficier d’un nom de domaine gratuit pendant un an, il est cependant restrictif et ne vous permet pas de changer d’hébergeur en cas de non-renouvellement pour diverses raisons de votre hébergement. Contrairement à la première solution qui vous laisse une certaine liberté d’aller et venir.

Conclusion

Comprendre la structure et le fonctionnement du nom de domaine est primordial lorsque vous voulez lancer un site internet. En effet, cela vous permet non seulement de choisir un bon hébergement web, mais surtout de créer une adresse facilement accessible et qui indique implicitement la vocation de votre site internet;