News

Après le Salvador, le bitcoin déclaré monnaie officielle au Honduras ?

Dans cet article nous allons parler de la possibilité de voir le Bitcoin devenir une monnaie officielle au Honduras comme cela est d’ores et déjà le cas au Salvador. Il y a quelques jours, la présidente du Honduras, Xiomara Castro, aurait fait une annonce dans laquelle elle se déclarait favorable à la légalisation du bitcoin dans le pays comme une monnaie nationale. L’idée étant les propos qu’on lui prête « d’échapper à l’hégémonie du dollar »

Comment acheter du bitcoin?

Si vous êtes intéressé par le trading de bitcoin, sachez qu’il existe de nombreuses options pour réaliser des achats de cryptomonnaie. Les plateformes permettant de trader des cryptomonnaies sont de plus en plus nombreuses. On trouve d’excellents produits et des outils toujours plus sophistiqués mais on trouve également de plus en plus de scams ou de schémas de Ponzi. Il faut faire très attention à la manière dont vous investissez votre argent lorsqu’il s’agit de cryptomonnaies. Parmi les options fiables qui s’offrent à vous, nous vous recommandons le site officiel de Bitcoin Evolution. Cette plateforme vous permet d’être mis en relation avec un courtier certifié qui élèvera votre expérience crypto à un niveau supérieur.

A voir aussi : Netflix Free 2021 : Comment faire ?

L’exemple du Salvador

Cette décision s’inspirait de la loi votée au Salvador qui a fait du Bitcoin une monnaie nationale. Le Salvador, qui est très en pointe sur ce sujet, a même annoncé la création d’une nouvelle ville appelée « Bitcoin City » comme vous pouvez le lire dans cet article de 20minutes. Il a été précisé que cette ville serait financée par des obligations adossées à des cryptomonnaies. De plus, plus de 14 % des transactions des entreprises au Salvador sont maintenant réalisées en bitcoin. Elles sont donc en train de l’adopter petit à petit.

crypto

A lire en complément : Un RIG minier : qu'est-ce que c'est ?

Le Salvador offre des conditions fiscales très avantageuses aux propriétaires de cryptomonnaies. Dans certains pays, il y a des personnes très riches avec de nombreux actifs mais qui ne peuvent pas utiliser ce qu’ils ont gagné en raison des forts impôts qu’ils doivent payer ou de réglementations dans leur pays. Le Salvador est devenu très attractif dans ce domaine. Les cryptos actifs sont complètement libres d’impôt et les étrangers ont la possibilité d’acquérir la nationalité simplement en investissant 3 bitcoins dans l’économie du pays. Salvador est en quelque sorte un paradis fiscal dans le monde de la crypto. Le Salvador a aussi d’importantes réserves de bitcoins.

Les experts sont divisés quant à la pertinence de cette politique menée par l’État du Salvador. Certains accusent le pays d’utiliser cette méthode dans le but d’aider au blanchiment d’argent gagné grâce au narcotrafic. LCette possibilité n’est pas à balayer d’un revers de main et il est possible que des abus soient constatés. De plus, le FMI a émis un avis défavorable. Cependant, la logique de cette politique menée par le gouvernement salvadorien est surtout tout à fait compréhensible. Cette politique est un peu risquée car la valeur des cryptomonnaies est volatile mais pleine de bon sens et prometteuse.

Nayib Bukele est un homme assez apprécié dans son pays et dans les pays d’Amérique latine et il est perçu comme jeune, dynamique, aimant son pays et talentueux. Sa politique semble avoir attiré l’attention de Xiomara Castro, la présidente de son voisin en Amérique Centrale, le Honduras. C’est une idée qui pourrait permettre au pays de développer son économie et d’améliorer la qualité de vie de ses habitants. Le Salvador comme le Honduras sont des pays en voie de développement avec des problèmes de sécurité importants. Cette nouvelle est également excellente pour la communauté crypto et le bitcoin. Le fait qu’un nouvel état puisse souhaiter placer toute sa confiance en la valeur de cet actif donne encore plus de crédibilité à la cryptomonnaie.

Deux pays pro-bitcoin en Amérique centrale?

trading

Si deux pays mènent cette politique pro bitcoin en Amérique centrale, on peut imaginer que l’union fera la force. L’Amérique Centrale pourrait devenir un véritable Hub mondial pour les cryptomonnaies et pourra mieux résister aux pressions des puissances étrangères. Mais évidemment le Honduras et le Salvador seraient également concurrents par certains aspects puisque les deux pays chercheront à attirer des investisseurs étrangers en utilisant les mêmes arguments sur la fiscalité des cryptomonnaies. 6 mois après le Salvador, le Honduras serait donc le deuxième pays à faire ce choix. Cependant, cette nouvelle n’est pas encore officielle et uniquement à l’étape de projet, comme l’a bien précisé la Banque Centrale du Honduras (BCH) qui a même démenti l’information. Cependant la banque centrale n’est pas le gouvernement et c’est le gouvernement qui prend les décisions. Les propos de la présidente ont suscité beaucoup d’espoir. Cependant ceci ne s’est pas encore concrétisé. Il faudra attendre encore un peu pour voir si cette idée deviendra réalité.

D’autres pays intéressés par ce modèle basé sur la crypto

En outre, d’autres pays se sont montrés intéressés par la politique menée par le Salvador. En Amérique Centrale, le Mexique a notamment décidé de lancer un projet de loi en 2022, inspiré de la loi sur le Bitcoin votée au Salvador.

Beaucoup plus loin que le Mexique, les Îles Tonga ont également fait preuve d’enthousiasme dans ce domaine et pourraient lancer prochainement une nouvelle loi concernant la cryptomonnaie. En Malaisie, le ministère de la communication et du Multimédia a même proposé au président d’utiliser une cryptomonnaie comme monnaie légale. Vous pouvez lire l’article sur ce sujet sur Coin24. La cryptomonnaie est en train de devenir de plus en plus importante dans le pays.